Comment utiliser le pissenlit en cuisine

Comment utiliser le pissenlit en cuisine

Comment utiliser le pissenlit en cuisine

Les pissenlits se mangent crus ou cuits. Crus, on les met dans

les salades, particulièrement les jeunes feuilles fraîches. De l’huile  et du vinaigre au goût prononcé, comme de l’huile de noisette, de l’huile d’olive, du vinaigre à la

framboise ou du vinaigre du vin, se marient bien avec la saveur amère des pissenlits. Ils sont délicieux arrosés d’une vinaigre chaude, car la chaleur amollit légèrement la texture fibreuse des feuilles et adoucit leur amertume. Traditionnellement,

en France, la salade de pissenlit s’accompagne de lardons, de vinaigre et de croûtons à l’ail.

Les pissenlits sont souvent braisés accompagnés de porc

(Jambon, lardons ou bacon). En fait, les pissenlits sont apprêtés 

comme l’épinard. Les boutons floraux sont parfois marinés, les fleurs

transformées en vin et les racines servent de substitut au café comme les racines de la chicorée.

Conservation,

Comment utiliser le pissenlit en cuisine

Placer les pissenlits au réfrigérateur dans un sac de plastique

perforé, ils se conservent au maximum 5 jours. Ne les laver

qu’au moment de les  consommer. Il est préférable de les utiliser

le plus rapidement possible car ils sont plus savoureux lorsqu’ils sont bien frais.

Les pissenlits se congèlent facilement après avoir été blanchi

2 minutes. La décongélation les laisse toutefois très amollis. Si possible,

éviter de les décongeler complètement avant de les apprêter.

Origine du Pissenlit,

Comment utiliser le pissenlit en cuisine

Plante vivace qui serait originaire d’Europe, d’Afrique

du Nord. D’Asie centrale et du Nord et d’Amérique du Nord, le pissenlit

est une plante familière aux fleurs jaunes qui pousse un peu

partout, et qui est habituellement considérée comme une

mauvaise herbe. Il fut cependant apprécié pendant plusieurs

siècles pour ses propriétés  médicinales et culinaires, particulièrement

en Europe. Il est encore passablement populaire médicinales et

culinaires, particulièrement en Europe. Il est encore passablement

populaire en France. Son action hautement diurétique lui a

valu le nom de  «pisse-en-lit». Le pissenlit est aussi appelé

«dent-de-lion» car ses feuilles sont profondément dentées. Celles-ci

sont d’un vert vif lorsqu’ils s’agissent du pissenlit sauvage ou,

si elles ont été cultivées à l’abri de la lumière comme vert

vif lorsqu’ils s’agissent du pissenlit sauvage ou, si elles ont été

cultivées à l’abri de la lumière comme les endives et les asperges,

elles sont alors blanchâtres et d’un goût  délicat et acidulé. Les feuilles

du pissenlit sauvage sont plus petites et plus amères que celles du

pissenlit cultivé. Les feuilles  ont de longues et minces tiges blanchâtres,

qui contiennent un suc laitue, tout comme les tiges des fleurs. Les racines sont longues et charnues de couleur blanchâtre à l’intérieur et brune à l’extérieur.

Préparation

On peut blanchir les pissenlits 1 ou 2 minutes dans de l’eau bouillante avant de les apprêter, si on désire diminuer leur amertume.

Valeur nutritive

Feuilles crues
Eau 85,6 %
Protéines 1,6 g
Glucides 0,4 g
fibres 5,3 g
calories 2 g
26
Par 60 g (250 ml)

Les feuilles de pissenlit crues sont une excellente source de vitamine À, une bonne source de vitamine C et de potassium, elles contiennent du fer, du calcium, de la riboflavine, de la thiamine, du magnésium, de  la vitamine B6, de l’acide folique et du cuivre.

On dit le pissenlit dépuratif, diurétique, tonique, apéritif dépuratif, diurétique, tonique, apéritif, antiscorbutique et décongestif. On l’utilise depuis les temps anciens pour soigner ulcères, hépatite et démangeaisons.

Des substances amères, telle la taraxacine contenue dans la racine, sont responsables de son action stimulante au niveau du foie et de la vésicule biliaire. La racine aurait également des propriétés  légèrement laxatives efficaces contre la constipation. Les feuilles sont bien connues pour avoir un effet diurétique puissant. Le pissenlit peut causer une réaction allergique chez les personnes  sensibles, allergie qui se manifeste sous forme d’éruption bénigne de la peau.

Achat,

Comment utiliser le pissenlit en cuisine

Rechercher des pissenlits aux feuilles fraîches ayant encore leurs racines car ils se conservent plus longtemps. Écarter les pissenlits aux feuilles séchées, ternes ou amollies.

La cueillette des pissenlits s’effectue lorsque les feuilles  sont très jeunes, avant la formation des tiges florales, moment où elles sont plus tendres et moins amères. Écarter les plantes exposées à la pollution, celles situées en bordure des  routes par exemple ; car elles risquent d’avoir un contenu élevé en plomb provenant des émanations des automobiles.

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout savoir sur l’usage du Crosne

Tout savoir sur l’usage du Crosne

Tout savoir sur l’usage du Crosne Tout d’abord, le crosne est utilisé et apprête comme …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.