Comment utiliser l’ortie en cuisine

Comment utiliser l’ortie en cuisine

Comment utiliser l’ortie en cuisine

les feuilles perdent leur caractère irritant dès qu’elles sont cuisinées ou séchées. On utilise l’ortie comme l’épinard. Elle est particulièrement délicieuses en soupe, avec des pommes de terre, du poireau, du cresson, du chou ou des légumineuses. On la cuit souvent à l’étuvée accompagnée d’oignon, d’ail et de muscade. Les feuilles plus tendres et les variétés moins piquantes peuvent être utilisées crues, hachées finement. Contenant beaucoup de chlorophylle, elles resteront d’un beau vert si elles cuisent peu.

Conservation,

Comment utiliser l’ortie en cuisine

L’ortie est fragile et se conserve au réfrigérateur. La place

sans la laver dans un sac de plastique perforé.

Origine de l’Ortie

Plante herbacée aux poils urticants originaire d’Eurasie, l’ortie

croît dans la plupart des régions tempérées et ont la retrouve

le long des routes, au bord de l’eau et dans des terrains vagues.

Elle n’a pas bonne réputation mais c’est une plante comestible

à saveur plus ou moins piquante, selon les espèces, qui sont

au nombre d’une certaine. Les espèces les plus courantes

sont la grande ortie et la petite ortie.

La grande ortie

(U. dioïca) est une plante vivace appelée parfois «ortie dioïque»

ou «ortie commune» qui peut atteindre 1,5 m de haut ; sa longue

tige cannelée et hérissée de poils se rigidifie en vieillissant. Ses larges

et longues feuilles ovales vert foncé sont couvertes de poils. Ses fleurs contiennent un liquide irritant retenu dans un petit réservoir logé à leur extrémité. Ses feuilles s’utilisent seules ou mélangées avec l’oseille.

La petite ortie,

Comment utiliser l’ortie en cuisine

(U. Urens) est une plante annuelle appelée parfois ortie romaine» ou «ortie brûlante» qui mesure environ 50 cm de haut. ses feuilles lisses, très dentelées et plus arrondies que celles  de la grande orties, provoquent une irritation plus forte. On l’utilise surtout en salade.

Achat,

Comment utiliser l’ortie en cuisine

L’ortie se récolte avant que ses tiges ne durcissent. On peut se munir de gants, mais ce n’est pas nécessaire si on évite de toucher au sommet des feuilles.

Valeur nutritive

Protéines 5,5 g
Matières grasses 0,7 g
Glucides 7 g
Calories 57
Par 100 g

L’Ortie est riche en fer, en calcium, en potassium, en magnésium et en vitamines A et C. On la dit astringente, tonique, digestive, galactogène, dépurative, antirhumatismale et diurétique. On s’en sert en gargarisme pour prévenir les problèmes d’infection de la bouche ou en décoction contre la chute des cheveux ou les probes de pellicules.

En tisane, faire bouillir 2 à 3 minutes 50 g de racines et de feuilles par litre d’eau et laisser 20 minutes.

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout savoir sur l’usage du Crosne

Tout savoir sur l’usage du Crosne

Tout savoir sur l’usage du Crosne Tout d’abord, le crosne est utilisé et apprête comme …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.