LES BESOINS DE NOTRE ORGANISME

LES BESOINS DE NOTRE ORGANISME

Cliquez pour noter ce message
[Total:% total_count% Moyenne:% moyenne%]

LES BESOINS DE NOTRE ORGANISME

En fait, Ils représentent les quantités de substances alimentaires

essentielles nécessaires pour assurer une bonne croissance et le maintien

d’une bonne santé. Afin de répondre à ses besoins nutritionnels, l’organisme

possède un signal distinctif : la sensation de la faim.

À première vue, la faim nous pousse a chercher de la nourriture par plaisir, mais ce serait

plutôt principalement pour fournir au corps les substances qui lui sont

indispensable. Si le corps n’en reçoit pas suffisamment, il manifestera

des signes de carence par divers symptômes, dont la fatigue, des problèmes

de concentration, de l’essoufflement, certaines infections fréquentes, etc.

Tout ce qu’effectue le corps humain (dormir, manger, bouger, grelotter)

dépend du travail des cellules, et pour un bon fonctionnement de l

’organisme, celles-ci-exigent une quantité minimale de substances

alimentaires diversifiées. On distingue trois types de substances aux rôles bien distincts :

Les éléments de synthèse,

LES BESOINS DE NOTRE ORGANISME

Ce sont ceux qui assurent la croissance et la multiplication des cellules ainsi que l’entretien normal du corps ; ce sont les protéines et certains minéraux (calcium, magnésium et phosphore) ;

Les substances énergétiques,

LES BESOINS DE NOTRE ORGANISME

Elles jouent un rôle dans la fabrication des cellules, dans la digestion ou tout simplement dans le maintien des fonctions corporelles telle la température constante du corps : ce sont les glucides et les lipides ;

Les substances regulatrices qui permettent une utilisation efficace des substances énergétiques et des éléments de synthèse par le corps, plus spécifiquement des cellules ; il s’agit de l’eau, des vitamines et des minéraux.

Lors de la digestion, des éléments nutritifs présents dans les aliments sont disponibles pour l’organisme, afin de lui assurer un fonctionnement optimal. Puisque les éléments nutritifs sont contenus en quantités variables dans les aliments, il est nécessaire de consommer une variété d’aliments en quantité suffisante, et ce, chaque jour ; tous les éléments nutritifs sont essentiels, chacun remplit des fonctions spécifiques.

Les protéines,

LES BESOINS DE NOTRE ORGANISME

Les protéines tirent leur nom du mot grec Protos qui signifie «premier» ou «de premier importance», car elles sont les constituants de base des cellules vivantes. Les Protéines servent a la construction, a la réparation et a l’entretien de l’organisme, fonctions essentielles de la matière vivante. De plus, elles accélèrent certaines réactions biochimiques, agissent comme messagères hormonales,. Comme constituantes du système immunitaire ainsi qu’à titre de neurotransmetteurs. Lorsque l’apport alimentaire en glucides et en lipides est insuffisant, elles peuvent être utilisées comme source d’énergie ; ainsi, un gramme de protéines fournit 4 kilocalories (17 kJ).

Composées d’acides amines dans des proportions relatives différentes, on dit des protéines qu’elles sont «complètes» ou  «incomplètes» .De ce fait, Parmi les 20 acides amines dont elles peuvent être composées, 8 sont dits «essentiels» car l’organisme animale sont dites complètes et celles d’origine végétale sont qualifiées d’incomplètes. C’est pourquoi le végétalisme ou végétarisme strict exige la consommation d’une grande variete de protéines végétales afin d’obtenir tous les acides amines essentiels dans les proportions idéales. Car si un des acides amines n’est pas présent en quantités suffisante, il constitue un «facteur limitant», qui fait que la synthèse ne peut utiliser les autres acides amines que dans la limite où le moins abondant est présent. Par contre, si on associe une protéine pauvre en une certaine acide amine a une protéine riche en acide amine, c’est le phénomène de la complémentarité et la valeur biologique de l’ensemble s’en trouve améliorée. La viande, la volaille, le poisson, les œufs et les produits laitiers constituent les principales sources céréalières. Ces derniers sources sont a privilégier puisqu’elles ne renferment que peu de matières grasses tout en étant riches en fibres alimentaires.

 

A Propos 24recettes

Chercher aussi

PRÉPARATION DE LA PÂTE DE TOMATE

PRÉPARATION DE LA PÂTE DE TOMATE

Cliquez pour noter ce message [Total:% total_count% Moyenne:% moyenne%]PRÉPARATION DE LA PÂTE DE TOMATE Tout …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *