Tout savoir sur la consommation du radis

Tout savoir sur la consommation du radis

Tout savoir sur la consommation du radis

Tout d’abord, le radis se consomme cru ou

cuit. En occident, on le consomme surtout cru. De toute façon, on le sert hors-d’œuvre, on l’ajoute  aux trempettes, aux salades ou aux

sandwichs.Puis, en orient, on aime bien le mariner ou le cuire. Ensuite, la saveur du radis s’adoucit à la cuisson et rappelle légèrement celle

des petits navets.De ce fait, on met le radis dans les soupes, les pot-au-feu, les omelettes, ou on le cuit à la chinoise. En fait, les fanes s’apprêtent

comme l’épinard lorsqu’elles sont fraîches et tendres. De même, on peut les incorporer dans un potage ou une purée de pommes de terre.Mais aussi, elles peuvent

aussi être séchées puis infusées. Aussi, les graines de radis sont mises à germer comme les germes de luzerne. De plus, leur saveur est piquante, un peu comme celle du cresson. C’est pourquoi, les germes

de radis s’incorporent aux soupes, aux sandwichs et aux omelettes. Comme, elles assaisonnent tofu et poisson. Donc, les ajouter au

dernier moment afin qu’elles conservent tout leur croquant et toute leur saveur.

Origine du Radis,

Tout savoir sur la consommation du radis

D’une part, plante potagère annuelle à racine comestible,

probablement originaire de l’est de la région méditerranéenne,

en Asie occidentale. Pourtant, ce fut l’un des premiers

légumes à être cultivé. Autrement dit, des écrits anciens démontrent que le radis était consommé il y a environ 4000 ans par les Babyloniens et les Égyptiens,

et était particulièrement apprécié pour ses

propriétés médicinales. Alors, il aurait  été introduit en chine

environ 500 ans avant notre ère. De nouveau, les chinois ont

développé  de nouvelles variétés de radis, à racine plus

grosse et plus longue et au goût beaucoup plus doux que les petits radis ronds que nous connaissons. En outre, son nom latin est dérivé 

du grec raphanos  signifiant «qui lève facilement», et fait référence

au fait  que ce légume pousse sans difficulté. Fait à noter, le radis

ne fut cultivé en France qu’a partir du XVIe siècle. D’autant plus, il existe diverses espèces de radis, comprenant les

radis rouges, les radis noirs et les radis blancs (ou orientaux). D’ailleurs, les radis rouges sont ronds ou légèrement allongés ; ils mesurent habituellement 2 à 2,5 cm

de diamètre, la chair blanche, crème ou parfois

rouge est juteuse et croquante.En conséquence, leur saveur est généralement

moins piquante que celle des radis et leurs fanes rugueuses sont comestibles.

Achat,

Tout savoir sur la consommation du radis

Pour commencer, choisir des radis fermes, à la peau lisse, exemple

de taches et de meurtrissures. Mais encore, écarter le gros radis,

car ils risquent d’être fibreux et plus piquants. Pour finir, les fanes, si elles sont

encore présentes, devraient  être d’un vert éclatant.

Conservation

En premier lieu, le radis se conserve assez bien, surtout s’il n’a plus

ses fanes accélèrent la perte d’humidité ; le mettre

dans un sac de plastique perforé et le réfrigérer sans le laver,

il se conservera environ 1 semaine.

Cuisson,

Tout savoir sur la consommation du radis

Premièrement, la cuisson restaure et avive même la couleur du radis

rouge si un ingrédient acide (jus de citron) est ajouté au liquide de

cuisson. Par contre, un ingrédient alcalin (bicarbonate de sodium)

décolore le radis rouge et diminue sa très faible teneur en thiamine.

Valeur nutritive

Cru
Eau 95%
Protéines 0,6 g
Matières grasses 0,5 g
Glucides 3,6 g
Fibres 2,2 g
Calories 17
Par 100 g

Avant tout, les radis est une bonne  source de vitamine C et de potassium ; il contient

de l’acide folique. Tandis que, on le dit notamment

antiseptique, antiarthritique, antiscorbutique, antirachitique,

antirhumatismal et apéritif. Cela dit, il pourrait également faciliter

la digestion, soigner bronchite, asthme, scorbut, déminéralisation

et traiter le foie et la vésicule biliaire. Pour finir, plusieurs personnes

éprouvent de la difficulté a digérer le radis.

Préparation

Il faut dire que, la saveur piquante des radis provient de leur huile

essentielle concentrée principalement à la surface

du légume. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de les peler, sauf si l’on désire

qu’ils soient moins piquants ; on coupe les racines et les feuilles

puis on les rince à grande eau et on les égoutte. Finalement, les radis sont laissés

entiers, tranchés, coupés en bâtonnets ou en dés, hachés ou râpés

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Les bienfaits de l’ haricot azuki

Les bienfaits de l’ haricot azuki

Les bienfaits de l’ haricot azuki Tout d’abord, les gousses du haricot azuki qui ne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.