Tout savoir sur la l'usage du chou cavalier

Tout savoir sur la l’usage du chou cavalier

Tout savoir sur la l’usage du chou cavalier

Pour commencer, le chou cavalier ajoute

une note piquante aux salades, l’utiliser avec modération, cependant car

sa texture et sa saveur sont assez particulières. Le blanchir

quelques minutes avant de la cuisiner si on désire que sa saveur soit moins prononcée. En fait, il peut être apprêté 

comme l’épinard. Aussi, le chou

cavalier se marie particulièrement bien avec l’orge, le riz brun, le Kasha, les pommes de terre

et les légumineuses. Ensuite, il confère

sa forte saveur aux soupes et aux ragoûts. Puis, il est délicieux nappé de sauce et gratiné

ou en purée, servie telle quelle

ou mélangée avec de la purée de pommes de terre, de patates douces ou de légumineuses. De ce fait, il s’incorpore

très bien aux omelettes et aux quiches. De même, On le cuit souvent à l’étuvée, accompagné de porc fumé, jusqu’à ce que les feuilles

deviennent  molles ou demeurent  légèrement  fermes , au goût, ou alors comme les épinards. Ainsi, on peut servir les feuilles

de chou cavalier avec n soupçon de beurre et de jus de citron.

Origine du chou Cavalier,

Tout savoir sur la l’usage du chou cavalier

D’une part, plante potagère originaire de l’est de la

région méditerranéenne ou de l’Asie, le chou

cavalier appartient a la grande famille des choux. Pourtant, c’est l’un

des plus anciens membres de la famille et l’un

des plus résistants. Tandis que, comme le chou frisé, il peut supporter

des températures aussi basses que – 15 oC et il survit

aussi à des températures élevées. Le chou cavalier fut introduit

en Amérique du Nord pour les esclaves africains et ne

fut consommé pendant longtemps que dans le sud des Etats-Unis. Mais aussi, les feuilles lisses, épaisses et nervurées sont

aplaties ou frisées au bord, selon les variétés. Les côtés centrales

blanchâtres sont coriaces et peu

agréables à manger. Donc, le chou cavalier a une forte saveur qui est cependant plus douce que celle du chou frisé.

Achat,

Tout savoir sur la l’usage du chou cavalier

D’abord, choisir des choux cavaliers aux feuilles fermes,

bien colorées et relativement petites,

exemptes de taches et de moisissures.

Préparation

En premier lieu, bien laver le chou cavalier à l’eau courante,

car souvent du sable et de la terre sont emprisonnés dans ses

feuilles. En conséquence, séparer chaque feuille de la côte centrale

et jeter cette côte fibreuse, sauf si le chou cavalier est jeune et tendre.

Conservation

Avant tout, placer le chou cavalier a réfrigérateur sans

le laver, enveloppé dans un papier absorbant humide

et un sac de plastique perforé. Par contre, il peut se conserver plusieurs jours,

mais il est plus savoureux et moins amer lorsqu’il est consommé sans délai. Pour terminer,  le chou cavalier peut se congeler, le blanchir

2 ou 3 min, le temps que les feuilles  amollissent légèrement.

Cuisson,

Tout savoir sur la l’usage du chou cavalier

En premier lieu, on cuit le chou cavalier à la vapeur,

à l’étuvée ou a la chinoise.

Valeur nutritive

Cru Cuit
Eau 90,5% 92%
Protéines 1,6 g 1,4 g
Matières grasses 0,2 g 0,2 g
glucides 7,1 g 6,1 g
calories 31 27
Par 100 g

Il faut dire que, le chou cavalier cru est excellente source de

vitamine A et une bonne source de vitamine C ; il contient

d potassium et de  l’acide folique cuit, c’est une excellente

source de vitamine A ; il contient de la vitamine C et de potassium.

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout savoir sur l’usage de la noix de coco

Tout savoir sur l’usage de la noix de coco

Tout savoir sur l’usage de la noix de coco Avant tout, la noix de coco …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.