Tout savoir sur l’usage du Bardane

Tout savoir sur l’usage du Bardane

Tout savoir sur l’usage du Bardane

Tout d’abord, la bardane

s’utilise comme légume ou comme assaisonnement, selon qu’on apprécie ou non sa saveur légèrement

terreuse. Aussi, on l’utilise dans les ragoûts et les marinades, ou on la cuisine à la chinoise. Ensuite, les jeunes pousses

et feuilles de bardane servent à préparer des soupes ou peuvent se manger braisés. Ainsi, les feuilles se cuisinent aussi

comme n’importe quel régime feuillu, notamment comme la bette ou l’épinard.

Origine du bardane

D’une part, plante herbacée bisannuelle de grande

taille probablement originaire de Sibérie ou du Caucase. De ce fait, la bardane est une plante dont les fruits sont des bractées piquantes

terminées en petits crochets qui s’’accrochent au poil des animaux et aux vêtements. Puis, la bardane est aussi connue sous les moins

d’ «herbe aux teigneux» ou de «glouteron». Pourtant, elle pousse à l’état sauvage près des routes et dans les terrains vagues des régions

tempérées, notamment en Asie, en Europe et en Amérique du Nord. Par conséquent, elle est cultivée comme légume au Japon. Tandis que, les parties comestibles

sont les jeunes pousses, les larges feuilles ovales vert pâle et les racines. De même, celles-ci mesurent de 30 à 60 cm. De plus, leur chair blanchâtre est

fibreuse et spongieuse. Toutefois, elle est recouverte d’une mince peau brunâtre comestible. Mais aussi, les racines  sont déterrées avant que la tige florale

n’ait fait son apparition. Donc, leur saveur rappelle celle du salsifis et elles peuvent être apprêtées comme celui-ci ou comme les asperges.

Achat,

Tout savoir sur l’usage du Bardane

D’abord, choisir des racines fermes, mesurant environ

2 cm de diamètre et pas plus de 40 cm de long, elles

sont plus tendres et plus savoureuses.

Préparation,

Tout savoir sur l’usage du Bardane

 Tout d’abord, on peut cuire la bardane avec la peau, surtout

lorsqu’elle est mince. D’autant plus, bien la nettoyer pour enlever tout

résidu de terre. Dans ce cas, la chair de la bardane noircit sa contact

de l’air. En revanche, pour éviter le noircissement, elle doit être cuite dès qu’elle

est coupée, ou mise à tremper quelques minutes dans de l’eau

froide légèrement vinaigrée ou citronnée. Sinon, si on désire faire

disparaître le léger arrière-goût amer que laisse la bardane,

la faire tremper de 5 à 10 min dans de l’eau salée avant

la cuisson. Au contraire, on choisit souvent de râper la bardane, car sa chair reste

légèrement fibreuse après la cuisson.  En dernier lieu, on peut aussi la couper

en minces tranches ou en petits dés.

Valeur nutritive

Racines bouilles
Eau 76 %
Protéines 2,1 g
Matières grasses 0,2 g
Glucides 21 g
calories 88
Par 100 g

Avant tout, les racines de bardanes sont une excellente source de

potassium, une bonne source de magnésium et contiennent

du phosphore, du fer et du calcium.  Par ailleurs, la bardane est reconnue

pour ses propriétés médicinales depuis les temps les plus

reculés. C’est pourquoi, on la dit sudorifique, diurétique, dépurative et

cholérétique. Outre cela, llle a la réputation, dépurative

et cholérétique. Après cela Elle a la réputation de purifier le sang

et serait efficace en cataplasme pour les

problèmes de peau. Cependant, les médecins chinois  l’utilisaient pour

traiter les infections de la gorge, les rhumes, la grippe,

la pneumonie et les empoisonnements.Une fois de plus, toutes les parties 

de la plante auraient des propriétés curatives contre

le cancer. par contre, pour préparer une infusion, utiliser 1 cuillerée à

soupe de feuilles et de fleurs pour 250 ml d’eau et laisser

infuser 10 min. Finalement, Pour préparer une décoction avec les

racines utiliser 2 cuillerées à thé pour 250 ml d’eau, et laisser bouillir 10 min.

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout savoir sur le pois mange tout

Tout savoir sur le pois mange tout

Tout savoir sur  le pois mange tout Tout d’abord, les pois mange-tout et les petits …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.