Tout savoir sur l’utilisation de la fève

Tout savoir sur l’utilisation de la fève

Tout savoir sur l’utilisation de la fève

Pour commencer, la fève est farineuse et  de saveur prononcée

jeune et fraîche, on la consomme parfois crue, sans la peau

épaisse qui contient des tannins laissant un

goût amer. Fraîche ou séchée, elle est délicieuse dans les soupes

et les  plats mijotés, entière ou réduite en purée. Puis, la purée est l’apprêt

le plus classique de la fève. Puis, l’apprêt gastronomique

espagnol, le fabada, est une sorte de cassoulet où la fève remplace

le haricot avec du boudin, du porc,  du chorizo

et du chou. De ce fait, en Italie, on l’apprête  alla pancetta, avec des oignons

et du lard. Pourtant, au Moyen-Orient, elle est apprêtée en purée,

en beignets ou en salade. En effet, on peut sauter la fève et la consommer en amuse-gueule,

à la manière du maïs soufflé. Aussi, la fève cuite peut être

consommée froide, entière ou en purée. De même, on la met notamment

dans les hors-d’œuvre, les salades et les sandwichs

en tartinade. Ainsi, les gousses qui ne sont pas à maturité

sont comestibles, on les utilise comme les haricots verts.

Cuisson,

Tout savoir sur l’utilisation de la fève

D’une part, on cuit les fèves  fraîches ou séchées  avec ou sans leur

peau ; c’est une question de préférence, selon qu’on apprécie

ou non la saveur amère qu’elle transmet. En outre, pour enlever la

peau, plonger d’abord les fèves quelques minutes dans de l’eau

bouillante, les égoutter puis les refroidir sous un îlet

d’eau froide. Par ailleurs, la peau s’enlève aussi après un trempage de 12 à 24 heures

renouveler l’eau quelques fois). La fève séchée nécessite environ 2 ½  h de

cuisson. D’autant plus, si la fève est décortiquée, elle ne demande que

8 à 12 h de trempage et environ 1 ½ h de cuisson. Mais aussi, la fève

fraîche demande environ 20 min de cuisson. Cela dit, dans les régions de la

Méditerranée et au Moyen-Orient, plus particulièrement en

Egypte et en Italie, on fait tremper les fèves dans l’eau pendant

48 heures, en renouvelant l’eau souvent ce qui facilite

la décorticage avant la cuisson. Par exemple, les fèves trempées et non

cuites servent à préparer le falafel. Donc, dans l’autocuiseur (pression à 103 Kpa) : avec trempage,

environ 20 min ; sans trempage, environ 25 min.

Origine de la fève,

Tout savoir sur l’utilisation de la fève

Avant tout, fruit d’une herbacée annuelle, la fève ou fève  des marais

est aussi nommée «gourgane» au Québec, dénomination dont

l’étymologie remonte au XVIIe siècle dans l’ouest de

la France. Les  légumineuses du genre Vicia sont les seules

plantes que l’on peut nommer «fèves». Par conséquent, d’après les études

des botanistes, la fève serait originaire du nord de l’Afrique et

de la région méditerranéenne. Des écrits anciens font mention de

l’usage de la fève comme aliment par les Chinois il y a plus

de 5000 ans. Par contre, la fève était également cultivée à l’époque biblique

par les Hébreux puis par les

Égyptiens. Les Grecs et les romains. Les Grecs utilisaient les

fèves comme bulletin de vote et croyaient que les âmes pouvaient

se réincarner dans cet aliment.D’ailleurs, dans la Rome antique,

la fève servait de jeton pour designer le roi du banquet lors

les saturnales. Pour finir, cette coutume semble être à l’origine de la fève du gâteau des rois.

Introduction En Amérique,

Tout savoir sur l’utilisation de la fève

Premièrement, la fève fut introduite en Amérique peu après la découverte

par Christophe Colomb ; elle est maintenant cultivée dans

quelques régions de l’Amérique latine. Mais en réalité, ce fut longtemps la seule 

légumineuse connue en Europe, jusqu’à ce que les Espagnols

introduisent le haricot (phaseolus vulgaris) rapporté d’Amérique du sud au XVIe Siècle.

La fève pousse sur une plante pouvant atteindre de 30 cm

à 2 m. Elle préfère les températures fraîches  et croît dans les

régions tempérés , ou en altitude dans les régions tropicales. Les grands

producteurs de fèves  sont la chine, l’Egypte, le Maroc, l’Allemagne et l’Italie.

Les gousses robustes mesurent de 15 à 25 cm de long et

ont une extrémité en pointe. L’intérieur est tapissé d’une

couche duveteuse blanchâtre qui abrite de 5 à 10 graines

plates aux bouts arrondis. Ces graines sont de couleur verte,

rougeâtre, brunâtre ou violacée, selon les variétés 

fort nombreuses. Elles mesurent habituellement de 2 à 5 cm de long.

Valeur nutritive

Fève bouillie
Eau 71,5 %
Protéines 7,6 g
Matières grasses 0,4 g
Glucides 19,6 g
fibres 5,1 g
Par 100 g

La fève est une excellente source d’acide folique une

borne source de potassium et de magnésium ; elle contient

du cuivre, du phosphore, du zinc, du fer, de la thiamine et

de la riboflavine. Elle est une source élevé de fibres. Les protéines

sont dites incomplètes car elles sont déficientes en certains acides aminés.

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout savoir sur l'usage de l’anguille

Tout savoir sur l’usage de l’anguille

Tout savoir sur l’usage de l’anguille Tout d’abord, éviter les apprêts qui augmentent la teneur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.