Tout savoir sur l'utilisation du rutabaga

Tout savoir sur l’utilisation du rutabaga

Tout savoir sur l’utilisation du rutabaga

Pour commencer, le rutabaga se mange

cru ou cuit.Puis, on le met dans les soupes et les ragoûts ; il est particulièrement délicieux en soufflé et peut remplacer le navet dans

la plupart des recettes. Aussi, les sauces et les crèmes l’avantagent. Donc, il est également savoureux réduit en purée et mélange aux pommes de terre et aux carottes en purée.

Origine du rutabaga,

Tout savoir sur l’utilisation du rutabaga

D’une part, plante potagère issue d’une hybridation

d’un membre de la famille du chou (le chou frisé)

et du navet, le rutabaga aurait été développé en Scandinave au

Moyen Âge ; son nom d’ailleurs vient du

suédois rotabaggar. De plus, ce légume fut un aliment de base en Europe

durant la seconde Guerre et ce, grâce aux allemands ; depuis,

pour plusieurs, il symbolise un aliment de disette. De toute façon, certaines variétés

de rutabagas servent à nourrir le bétail. En effet, le rutabaga est un chou-navet dont la racine est

comestible. En effet, il est plus volumineux que le navet et ses fanes

(son feuillage) sont plus grandes et plus charnues. C’est pourquoi, la chair et la peau

sont habituellement de couleur jaunâtre, mais on retrouve

aussi une variété à la chair blanche. Ainsi, la saveur du rutabaga est

plus prononcée que celle du navet ; se distingue de

celui-ci par le fait qu’il possède une partie saillante au

sommet de la racine à laquelle se rattachent les feuilles.

Achat

D’abord, choisir un rutabaga ferme et lourd, exempt de taches

et pas trop volumineux (un gros rutabaga risque

d’être dur et fibreux). Pourtant, ce légume est habituellement vendu sans son

feuillage, qu’on enlève à  la cueillette pour diminuer

la perte d’humidité. De plus, ce feuillage, contrairement

à celui du navet, est rarement consommé.

Préparation,

Tout savoir sur l’utilisation du rutabaga

Avant tout, éplucher le rutabaga puis le couper. Enlever le cœur

s’il est brunâtre, ce  qui est causé par un manque de

bore dans le sol. Outre cela, plus le rutabaga a une odeur prononcée,

plus son goût est piquant. En somme, pour en atténuer la saveur,

le blanchir environ 5 min de le cuire.

Cuisson,

Tout savoir sur l’utilisation du rutabaga

Premièrement, le rutabaga doit être cuit plus longuement que le navet,

prévoir environ 15 min pour la cuisson à l’eau,

un peu plus pour la cuisson à la vapeur.

Valeur nutritive

Cuit
Eau 90 %
Protéines 1,1 g
Matières grasses 0,2 g
Glucides 7,7 g
Fibres 2,1 g
Calories 34
Par 100 g

En premier lieu, le rutabaga est une excellente source de potassium,

une bonne source de vitamine C, il contient du magnésium,

de l’acide folique et du phosphore. Pour finir, on dit remineralisant et diurétique.

Conservation

Il faut dire que, Le rutabaga se conserve environ 3 semaines au

réfrigérateur. Mais aussi, le placer dans un sac de plastique perforé

sans le laver. Cela dit, on peut enfouir le rutabaga dans

du sable comme la carotte. En dernier lieu, ce légume se congèle facilement après avoir été

blanchi 2 min, ou cuit puis réduit en purée.

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout sur les haricots d’Espagne

Tout sur les haricots d’Espagne

Tout sur les Haricots  d’Espagne À pleine maturité, les graines se consomment fraîches  ou séchées. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.