Utiliser la chicorée dans son alimentation

Utiliser la chicorée dans son alimentation

Utiliser la chicorée dans son alimentation

La chicorée et la scarole se mangent le plus souvent crues, mais

on peut aussi les cuire. Crues ou cuites, on les utilise comme la laitue

ou l’épinard qu’elles peuvent remplacer ou accompagner. Crues, elles

sont surtout servies en salade, arrosées de vinaigrette ou de

mayonnaise. Il est intéressant de les combiner à d’autres, le coup d’œil, la saveur

et l’apport nutritionnel des salades en sont améliorés.

Ces légumes peuvent être braisés ou mis dans des soupes en fin de

cuisson pour les parfumer. Ils peuvent également être braisés puis gratinés,

être incorporés aux flans, quiches ou béchamel. Il s’agit d’excellents moyens

d’utiliser des feuilles défraîchies, écarter les toutes premières feuilles,

sauf s’il s’agit de légumes biologiques.

Préparation,

Utiliser la chicorée dans son alimentation

Laver ces légumes rapidement à grande eau sans les laisser tremper seulement

avant de les consommer, sinon leurs feuilles perdent leur belle

apparence. Enlever les feuilles flétries et les parties dures. Ne couper et

n’assaisonner ces légumes qu’au moment de les utiliser. Afin d’éviter

qu’ils ne se détremper et pour diminuer la perte de vitamines.

Chicorée

Plantes potagères annuelles probablement originaires de la région

méditerranéenne, la chicorée et la scarole furent d’abord utilisées comme

plantes médicinales, notamment par les Romains et les Grecs. En France, la

chicorée et la sacrale sont consommées comme plantes alimentaires depuis le XIVe siècle.

La chicorée sauvage

La chicorée sauvage

(Cichorium inttybus) pousse un peu partout à l’état

sauvage en Amérique du Nord, en Europe et dans les régions tempérées de

l’Afrique du Nord. Elle est très amère. Ses tiges courtes sont formées de feuilles

vertes à bords dentés rappelant le pissenlit ; elle se consomme en salade

lorsqu’elle est jeune et tendre.

La racine de chicorée sauvage peut se transformer par forçage en un

légume savoureux car moins amer, plus croquant et plus sucré. Nommé witloof

en flamand, ce qui signifie « feuille blanche», ce légume est plus connu sous le nom d’endive.

La chicorée frisée

La chicorée frisée

(Cichorium endivia var. crispa) peut mesurer 45 cm

de long, formant un plant volumineux elle se consomme surtout

en salade. Ses feuilles vertes, fortement dentelées, étroites et pointues

poussent en rosettes ; elles ont des nervures blanchâtres ou rougeâtres

et sont passablement amères. Le cœur et les feuilles du centre sont jaunâtres ou blanchâtres.

La scarole

La scarole

(Cichorium endivia var. latifolia) à de larges feuilles moins

frisées et moins amères que celles de la chicorée. Plus ou moins ondulées,

ces feuilles sont légèrement dentées sur les bords et forment un plant moins

volumineux. Les feuilles inferieures sont plus pâles (blanches bordées de jaune)

et moins amères que les feuilles extérieures. La scarole souffre souvent

d’une infection qui brunit le bout de ses feuilles, surtout au centre,

il faut jeter ces parties brunes.

Achat,

Utiliser la chicorée dans son alimentation

Rechercher des légumes au cœur pâle entouré, bien frisées et d’un vert vif.

Conservation,

Utiliser la chicorée dans son alimentation

Pour bien conserver la chicorée et la scarole, les mettre dans un sac

de plastique perforé ou les envelopper, sans trop serrer, dans un linge

humide. Elles se conserveront ainsi jusqu’à 1 semaine. Eviter de les

emballer hermétiquement, car ces légumes pourriront s’ils ne peuvent

plus respirer. Il est préférable de les assécher le plus possible avant de

les ranger au réfrigérateur.

S’ils sont défraîchis, ces légumes pourront redevenir croquants

après avoir été plongés dans la l’eau glacée la chicorée et la

scarole sont trop fragiles pour être congelées.

Valeur nutritive

Chicorée sauvage crue Chicorée frisée et scarole
Eau 92 % 1,2 g
Protéines 1,7 g 0,2 g
Matières grasses 0,3 g 0,2 g
Glucides 4,7 g 3,4 g
Calories 23 17
Par 100 g

La chicorée sauvage est une excellente source d’acide folique, de vitamine A

et de potassium ; elle est une bonne source de vitamine C, d’acide

panthothénique et de cuivre. Elle contient du magnésium, du calcium,

du fer de la riboflavine, de la vitamine B9  et du zinc.

La chicorée frisée et la scarole sont une excellente source d’acide folique

et de potassium ; elles sont une bonne source de vitamine A et contiennent

de l’acide pantothénique, de la vitamine C, du zinc, du fer, du cuivre et du calcium.

On dit ces légumes apéritifs, dépuratifs, diurétiques,

stomachiques, vermifuges, cholagogues, reminéralisants et toniques. Le «café» à

base de chicorée serait légèrement laxatif et aurait un effet tonique intestinal.

 

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout savoir sur l’usage du Crosne

Tout savoir sur l’usage du Crosne

Tout savoir sur l’usage du Crosne Tout d’abord, le crosne est utilisé et apprête comme …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.