COMMENT CHOISIR UN CORNICHON 

COMMENT CHOISIR UN CORNICHON ?

COMMENT CHOISIR UN CORNICHON ?

Bien sûr, vous pouvez acheter des cornichons préparés

industriellement, au vinaigre additionné d’aromates divers

qui en relèvent plus ou moins le goût ou à l’aigre-doux

(gros cornichons dits « à la russe» ou «malossol»). Avant tout, Vous pouvez

également profiter de la saison pour préparer des cornichons

«maison» dont vous personnaliserez la préparation au fil des années.

Parmi les nombreuses variétés, vous pouvez trouver :

Le vert petit de paris, court, cylindrique et à la peau vert

clair très velue ; cueilli jeune, à une taille d’environ 5 cm, il est

particulièrement fin et croquant ;

Le fin de Meaux, de couleur vert foncé, est a la fois moins

épineux et moins croquant ;

Le cornichon vert de Massy, d’un beau vert et assez allongé,

est le cornichon idéal pour les préparations à l’aigre douce. Alors,

Il existe bien d’autres variétés, même si rares sont les marchés

où vous aurez un grand choix. En fait, il importe surtout de

choisir des fruits très fermes, pleins de sève, recouverts

d’un léger duvet et d’une jolie couleur.

QUAND SE PAYER ?

COMMENT CHOISIR UN CORNICHON ?

Les cornichons arrivent à maturité à la fin de l’été  et leur

saison est courte. Ne la laissez pas passer. En outre, Profitez-en pour

préparer vos propres conserves, mais vous pouvez aussi

les déguster frais, dégorgés dans du sel comme des concombres.

COMMENT RESERVER,

COMMENT CHOISIR UN CORNICHON ?

Cuisinez les cornichons le plus tôt possible après leur

cueillette, donc le plus tôt possible après les avoir rapportés

du marché. En attendant, conservez-les à température

ambiante et a l’abri de l’humidité. Par ailleurs,

Une fois que vous les aurez mis dans le vinaigre, consommez-les

dans l’année ; évitez de les conserver davantage : ils ont tendance

à se ramollir au fil du temps.

SES CARACTÉRISTIQUES

Pour commencer, Le cornichon est peu calorique ; gorgé de vinaigre et

d’aromates, il stimule l’appétit. Mais n’en abusez pas trop

forte consommation irrite la muqueuse gastrique.

ÊTRE-VOUS INFORMÉS

Un cornichon peut en cacher un autre !

Corne, corniche, cornichon, voici le parcours effectué par un mot qui finalement désigna, dès 1654, ce fruit qui, de forme et de taille, ressemble à une petite corne. Mais le langage populaire s’en empara : de ce petit concombre un peu fade (avant qu’il soit préparé, bien sûr), le terme en vint à designer un homme niais… ce qui n’empêche pas de surnommer les brillants élèves de Saint-Cyr des «cornichons» parce qu’ils se réunissaient autrefois sous une corniche !

LE CORNICHON,

COMMENT CHOISIR UN CORNICHON ?

Tout vert, allongé, parfois légèrement arqué, le cornichon ne ressemble pas seulement au concombre, il appartient aussi a la même famille, celle des cucurbitacées. Par contre, Ce petit fruit cueilli avant maturité, apprécie en Inde depuis les temps les plus anciens, ne fut introduit en Europe qu’a la Renaissance. Depuis, il a bien gagné du terrain, devenant, avec la moutarde, le condiment le plus populaire.

Please rate this

A Propos 24recettes

Chercher aussi

QU’EST-CE QUE L’ART DE LA TABLE

QU’EST-CE QUE L’ART DE LA TABLE

QU’EST-CE QUE L’ART DE LA TABLE En tout premier lieu, Parmi toutes les lois, formulées …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *