Tout savoir sur l’haricot mungo

Tout savoir sur l’haricot mungo

Tout savoir sur l’haricot mungo

Avant tout, le haricot mungo s’utilise comme n’importe quelle

légumineuse qu’il peut remplacer ou avec laquelle il peut

se combiner. Aussi, en Asie, on le transforme fréquemment en purée

ou en farine. Puis, en chine, cette farine sert notamment à fabriquer

des nouilles. De ce fait, le germe de haricot mungo est l’ingrédient

de base du cbop soui. Ensuite, on le met aussi dans les

salades ou dans une variété  de plats  cuisinés à l’orientale. Mais en réalité, les gousses

non mûres sont comestibles. Ainsi, on les prépare et les cuisine comme les haricots verts.

Origine de l’haricot mungo,

Tout savoir sur l’haricot mungo

D’une part, fruit d’une plante herbacée annuelle originaire de l’Inde,

le haricot mungo occupe une place importante en inde et

dans plusieurs  autres pays asiatiques. Pourtant, il est cultivé depuis les temps

anciens. C’est pourquoi, aujourd’hui, la plus grande part  de la production

mondiale provient de l’Inde et du Pakistan.

En Occident, on l’utilise surtout germé ; c’est l’ingrédient

de base du cbop soui. Par ailleurs, point à souligner, l’expression «fèves germées» 

est à éviter, d’une part parce que  ce ne sont pas des fèves mais des

haricots et d’autre part, parce que ce n’est pas le haricot que 

l’on consomme, mais le germe lui-même. D’autant plus, on devrait

plutôt  utiliser l’expression «germes de haricots mungo».

Ce haricot pousse sur une plante atteignant de 30 cm à 1,2 m

de haut. Par conséquent, les gousses longues, minces et légèrement velues  mesurent

de 2,5 à 10 cm de long ; elles contiennent entre 10 à 20 graines 

naines de 3,2 à 5 mm de long et environ 3 mm de large. Pour terminer, la variété la plus

courante est verte, mais il existe plus de 200 variétés qui peuvent

être jaune doré, brunes, vert olive et brun violacé, unies ou tachetées.

Achat,

Tout savoir sur l’haricot mungo

D’abord, dans le commerce, on retrouve les germes de haricots

mungo à l’état frais dans un sac de plastique et cuits, en conserve.

Cuisson

Il faut dire que, le haricot  mungo est cuit entier ou concassé. Pourtant, il n’a pas besoin

de trempage. Tandis qu’il nécessite de 45 à 60 min de cuisson.  Etant donné que, dans l’autocuiseur

(103 kPa) : avec trempage, 5 à 7 min, sans trempage, 10 min.

Valeur nutritive

Germes crus Haricots mungo bouillis
Eau 90,4 % 72,7 %
Protéines 3,1 g 7,0 g
Matières grasses 0,2 g 0,4 g
Glucides 5,9 g 19,2 g
Fibres 1,5 g 2,5 g
Calories 30,8 105,4
Par 100 g

Premièrement, le haricot mungo est une excellente source d’acide

folique, une bonne source de potassium et de magnésium ; il contient

de la thiamine, du fer, du zinc, du phosphore, du cuivre

et de l’acide pantothénique. Finalement, il continua une source de fibres.

Les protéines  sont dites incomplètes, car

elles sont déficientes en certains acides aminés.

A Propos 24recettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *