Comment choisir la reine claude

Comment choisir la reine claude ?

COMMENT CHOISIR LA REINE CLAUDE ?

Que la peau verte de la reine-claude ne vous fasse pas reculer au

moment de l’acheter : vous pourriez croire qu’elle n’est pas mûre, en

réalité c’est là sa couleur naturelle, une couleur qui peut toutefois se

nuancer de teintes dorées ou rosées ; il existe même une variété,

l’althan, à peau rouge-violet. Vous ne risquez pas cependant de la

confondre avec les autres prunes, variété japonaise toute jaune, mirabelle

jaune orangé et de petit calibre, quetsche violet foncé et

oblongue. Pourtant, à maturité, la reine-claude est ferme, très parfumée, et sa peau

est souvent couverte d’une légère buée, la prune. Quand on l’ouvre, le noyau

s’enlève facilement.Puis, ecartez les fruits dont la peau est fripée ou

marbrée, la chair molle. Si le fruit est fendillé, c’est qu’il est trop

mûr, il risque alors d’avoir commencé à prendre un peu de son

goût subtil. Selon que vous désirez consommer les reines-claudes

comme fruits de dessert ou en faire des confitures, vous les choisirez

plus ou moins mûres, en n’oubliant pendant cependant pas que les

confitures exigent des fruits bien mûrs mais parfaitement sains.

QUAND SE PAYER ?

En premier lieu, la reine-claude comporte plusieurs variétés très voisines dont la

récolte couvre à peu près toute la période allant de la mi-juillet à

la mi-septembre.En outre, La saison est donc assez courte, il faut en profiter

tant que ce fruit succulent est présent dans nos vergers et sur marchés. Pourtant,

La reine-claude hâtive apparait durant la deuxième quinzaine du mois

de juillet, elle est un peu moins savoureuse que la reine-claude dorée

qui triomphe dans la deuxième moitié d’août.

LA REINE CLAUDE,

COMMENT CHOISIR LA REINE CLAUDE ?

Comme l’a dit joliment La Quintinie, grand ordonnateur

des potagers et vergers de Louis XIV : «Quand on est au mois

d’août, on est pour ainsi dire au grand magasin d’un nombre

infini de fruits.» Parmi ces fruits, la prune reine-claude, parfumée

et fondante, sucrée et suave, est une des délectations gourmandes

de l’été. Introduite en France à l’époque de François Ier,

elle n’a jamais cessé d’être appréciée.

COMMENT CONSERVER,

COMMENT CHOISIR LA REINE CLAUDE ?

Tout d’abord, la reine-claude cueilli ou achetée avant

d’être tout a fait mûre peut attendre 10 à 15 jours à une

température relativement fraîche (comme celle des fruitiers de jadis !)

qui lui permettra de mûrir en douceur.Par contre, lorsqu’elle a atteint

sa complète maturité, elle doit être consommée très

rapidement, car elle risque ensuite de mollir et de s’affadir assez vite.

SES CARACTERISTIQUES

La reine-claude contient surtout des vitamines A et B, mais seulement une faible proportion de vitamine C, moins nécessaire à l’organisme en été.

ÊTES-VOUS AU COURANT ?

La reine Claude, prune de reine !

On sait généralement que la reine-claude doit son nom à l’époque humble et discrète de François 1er. Ce que l’on sait moins. C’est que ce nom est un hommage du botaniste Pierre Belon : après avoir rapporté d’Orient cette nouvelle variété de prune, il lui donna le nom de la reine Claude, délaissée par son mari parce que l’aide et boiteuse, mais aimée du peuple qui le surnomma la «Bonne Reine».

Please rate this

A Propos 24recettes

Chercher aussi

COMMENT CHOISIR L’ONGLET DE BŒUF

Comment choisir l’onglet de bœuf ?

COMMENT CHOISIR L’ONGLET DE BŒUF ? A première vue, On désigne sous le nom d’onglet …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *