Tout savoir sur l’usage de la grosse fougère

Tout savoir sur l’usage de la grosse fougère

Tout savoir sur l’usage de la grosse fougère

Tout d’abord, on consomme les crosses et une petite partie

de la tige. Puis, ne jamais manger les crosses de fougère qui ne sont plus enroulées, car elles ne sont plus comestibles. Ensuite, les crosses

de fougères se mangent généralement cuites, chaudes ou froides. Aussi, elles sont délicieuses simplement arrosées de beurre, de

vinaigrette ou nappées de sauce hollandaise, de sauce au fromage ou de béchamel, gratinées ou non. De ce fait, elles servent de légume d’accompagnement

ou se mettent dans les salades, les pâtes alimentaires, les omelettes, les ragoûts. De plus, les crosses de fougère peuvent également se

manger crues. Ainsi, Elles font de plus un excellent potage.

Origine de la crosse de fougère,

Tout savoir sur l’usage de la grosse fougère

Il faut dire que, jeune pousse de fougère. De même, la crosse de fougère est

aussi connue sous l’appellation «tète de violon», calque

de l’anglais fiddle bead, qui rappelle sa forme en tête

de violon. Pourtant, on cueille la crosse de fougère au printemps lorsqu’elles

sont encore enroulées sur elles-mêmes et qu’elles

mesurent de 10 à 15 cm de haut. En outre, cet état dure environ

15 jours, pendant la période qui varie entre la mi-avril

et le début de juillet selon la région. Par ailleurs, on doit cueillir les

crosses dans les jours suivant leur apparition, sinon elles 

déroulent et ne sont plus comestibles. Cela dit, en Amérique du

Nord, les crosses de fougère étaient consommées par les Indiens

bien avant l’arrivée des Européens. Par exemple, elles sont aussi connues

depuis fort longtemps des Japonais et des aborigènes

australiens et néo-zélandais. Tandis que, il existe plusieurs milliers d’espèces de fougères mais

seules les crosses de certaines espèces sont comestibles,

dont celles de la fougère-à-l’autruche

(Matteuccia struthiopteris) et de l’osmonde cannelle

(Osmunda cinnamomea).  En conséquence, les crosses de la grande fougère poussent

en solitaire et leur goût est plus amer que celui de la fougère-à –l’autruche.

Valeur nutritive

Eau 62%
Protéines 2,5 g
Matières grasses 0,3 g
Glucides 3,3 g
Calories 30
Par 100 g

 

Préparation,

Tout savoir sur l’usage de la grosse fougère

Pour commencer, frotter les crosses de fougères avec les mains pour

les débarrasser de leurs écailles. En revanche, on peut aussi les mette

dans un sac et les secouer. D’autant plus, les laver soigneusement,

les assécher, puis les apprêter. En somme, il est recommandé de ne

les laver qu’au moment de les utiliser.

Cuisson,

Tout savoir sur l’usage de la grosse fougère

En premier lieu, éviter de sur-cuire les crosses de fougère ou d’ajouter du

bicarbonate de sodium à l’eau de cuisson, car cela affecte

leur couleur ; ne pas s’étonner si l’eau de cuisson brunit. Certainement, pour la cuisson

à l’eau, il est préférable qu’elle soit salée, la crosse de fougère

aura bon goût si elle est cuite à point, soit de 5 à 7 min à

l’eau bouillante. Pour terminer, la cuisson à la vapeur ou l’étuvée donne de très bons

résultats ; prévoir de 5 à 10 min, selon la tendreté désirée.

Achat

Premièrement, les crosses de fougère s’achètent fraîches, congelées

ou en conserve. Mais aussi, les crosses de fougerai fraîches ne sont

disponibles qu’au printemps. Toutefois, elles devraient être bien

enroulées, fermes, d’un beau vert, posséder encore leurs

écailles brunâtres et mesurer de 2 à 4 cm de diamètre  sur

une tige courte. Autrement dit, on  cueille soi-même les crosses de fougère, s’assurer

de bien identifier les fougères car les espèces non comestibles

sont à l’origine d’intoxications alimentaires ; certaines sont

même vénéneuses. Finalement, il est très important de ne pas raser la plante

complètement, car elle ne pourra plus se reproduire,  ne récolter

que 3 à 5 crosses par plante dans le cas de la fougère-à-l’autruche.

Conservation

D’abord, les crosses de fougères sont fragiles, les réfrigérer le plus

rapidement possible pour arrêter leur maturation,

et les mettre dans un sac de plastique, enveloppées d’un

papier absorbant. Sinon, elles se conservent 1 journée ou 2 après

l’achat. Au contraire, les crosses de fougère supportent bien la

congélation. Les blanchir 1 ou 2 min dans de l’eau bouillante,

les plonger dans l’eau froide, les sécher parfaitement

et les mettre à congeler étalées sur une plaque à biscuits,

puis les déposer dans un contenant hermétique. Finalement, les cuire sans les décongeler.

A Propos 24recettes

Chercher aussi

Tout savoir sur l’usage de la noix de coco

Tout savoir sur l’usage de la noix de coco

Tout savoir sur l’usage de la noix de coco Avant tout, la noix de coco …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.